Hydrauliques / Pompes

La propreté de l’huile est fondamentale pour les systèmes hydrauliques. La pollution engendrée par les particules d’usure solides, l’eau ou le gaz constitue la principale cause de la détérioration de ces systèmes. Il est de notoriété publique que la plupart des pannes hydrauliques sont dues à la contamination solide ou aqueuse du lubrifiant.

L’eau est l’ennemi public No 1 de l’huile hydraulique et sa cause principale de dégradation. L’eau contribue à l’acidité de l’huile, épuise les additifs et mène à la corrosion du système.

Attaquées par la corrosion due à l’acidité de l’huile, des particules d’usure se détacheront des pièces métalliques. Ces particules métalliques constituent un indice de la détérioration de la pièce et par extension, de l’équipement dans son ensemble.

Faire analyser l’huile hydraulique devient dans ce contexte essentiel pour prévenir le bris de vos systèmes hydrauliques car les conséquences peuvent être graves, voire catastrophiques, et pas seulement pour vos équipements mais aussi pour la sécurité des opérateurs et utilisateurs, que ce soit une benne de chargement ou pire encore, un train d’atterrissage.

Pour ce qui est des pompes, ells sont souvent utilisées pour alimenter des équipements supérieurs, comme des turbines. Exposée à l’air et à l’eau, donc sujette à l’oxydation, l’huile contaminée d’une pompe peut ainsi contaminer les équipements en aval, d’où la nécessité de faire tester régulièrement les lubrifiants de vos pompes.

Pour plus d’information, voir nos Infolettresd’octobre 2012 et d’avril 2013 .

Communiquez avec nous pour plus d’information.


Retour